AVV-VVK

La devise « Alles Voor Vlaanderen, Vlaanderen Voor Kristus » (Tout pour la Flandre, la Flandre pour le Christ) aurait été imaginée par le prêtre Frans Drijvers. Elle apparaît pour la première fois en 1881 dans le magazine « De Student ». À cette époque, les étudiants universitaires de Louvain militaient pour la flamandisation de l’enseignement catholique.
La devise reste surtout très populaire dans les cercles étudiants flamands. Cet adage apparaît aussi pendant la Première Guerre Mondiale sur les stèles d’hommage aux héros. Joe English crée spécialement ces stèles pour les soldats flamands du front tombés au champ d’honneur. Après la guerre, ces stèles commémoratives deviennent également le modèle pour la construction de la Tour de l’Yser. L’acronyme AVV-VVK est représenté en forme de croix sur la tour. Très vite, AVV-VVK devient le slogan par excellence des anciens combattants de sensibilité flamande et, pendant les premières années, celui des pèlerinages de l’Yser . Par respect pour ces groupes et en leur mémoire, ces lettres trônent encore aujourd’hui sur la Tour de l’Yser. Depuis lors, la tour est devenue un monument classé.
À l’heure actuelle, nous n’ambitionnons plus une Flandre chrétienne uniforme. L’histoire et l’actualité indiquent que nous devons plutôt craindre les gens qui sont prêts « à tout » pour leur pays, leur religion ou leur idéologie. C’est la raison pour laquelle nous estimons important d’essentiellement mettre l’accent sur le message « Plus jamais la guerre », qui f igure en quatre langues sur la tour.