LE PÈLERINAGE DE L'YSER

Le pèlerinage de l’Yser est avant tout une commémoration empreinte de piété des soldats de 14-18 tombés au champ d’honneur et de toutes les victimes de la guerre et de la violence. Le message de l’Yser y est confronté à l’actualité et le Parlement flamand – en tant que représentant légitime de la Communauté flamande – a l’occasion de transmettre un message.

Tous les Flamands sont les bienvenus au pèlerinage de l’Yser. Le pèlerinage de l’Yser, qui est une cérémonie de toute la Communauté flamande, transmet chaque année un message équilibré de Paix – Liberté – Tolérance.

Le déplacement du pèlerinage de l’Yser de fin août au 11 novembre (depuis 2013) est la conséquence logique du retour aux sources opéré il y a quelques années, du nouveau profil donné à cette manifestation respectable il y a quelques années, qui avait évolué au fil de l’histoire à une rencontre de lutte politique, comme une commémoration sereine des soldats flamands tués au front, et par extension de tous les soldats et civils flamands et wallons tués pendant la Première Guerre Mondiale, et par extension encore de TOUTES les victimes de la guerre et de la violence, partout dans le monde.

« Plus jamais de guerre », « Nooit meer oorlog », « Nie wieder Krieg », « No more war » : ce cri du cœur des soldats du front est et reste le moteur de nos actes et de nos pensées. La paix n’est pas une donnée statique, la paix ne se limite pas à une période temporaire de non-guerre, la paix ne tombe pas du ciel, non : tout comme « amour », « paix » est un mot d’action.